Les Quatre Conseils Essentiels Pour Écrire un Bon Article de Blog

Les Quatre Conseils Essentiels Pour Écrire un Bon Article de Blog

Les quatre conseils essentiels pour écrire un bon article de blog

« Écrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit. », Marguerite Duras (1914-1996)

Écrire un article de blog peut quelques fois ressembler à un vrai parcours du combattant. Vous vous installez à votre bureau, en face de votre ordinateur, plein d’enthousiasme et d’énergie pour rédiger votre article. Au bout de plusieurs longues minutes, vous n’avez toujours rien écrit. Les mots vous manquent et vous ne savez même pas sur quoi écrire. Résultat : vous vous découragez. Un peu de structure et quelques techniques simples pourraient bien vous donner de nouveau l’envie de rédiger. Avez-vous déjà remarqué que la plupart des blogueurs prolifiques suivent un canevas bien précis et utilisent une manière particulière pour écrire leurs articles ? Si vous voulez percuter vos lecteurs, suivez ces quatre conseils pour écrire un bon article.

1. Votre article de blog doit avoir un titre qui attire l’attention

Un bon article de blog traite d’un seul sujet. Ne mélangez pas plusieurs idées dans votre billet de blog.

Avant de commencer à rédiger, il est donc impératif de savoir sur quoi vous voulez écrire et quel sujet vous voulez traiter.

C’est pourquoi il peut sembler opportun d’établir à l’avance un calendrier éditorial de manière à programmer ses futures publications. Et si vous manquez d’idées ou d’inspiration, il existe de nombreux outils gratuits permettant de donner des idées de sujets au départ d’un mot-clé.

Le titre de votre article doit être percutant, descriptif et engageant. Il doit se lire comme un titre de magazine ou comme celui d’un flash d’information télévisé.

N’oubliez jamais que le titre de votre billet de blog est la première chose que vos lecteurs voient. Et s’ils ne sont pas convaincus, ce sera le seul élément de votre article qu’ils liront.

Prenez le temps de le penser et de l’écrire. Rédigez un premier jet au début de la rédaction puis revenez-y à la fin et modifiez-le en fonction du contenu de votre article.

2. Il doit proposer un chapeau captivant et accrocheur

Le chapeau doit encourager la lecture de votre article. Vous savez très bien que la première impression a toute son importance et qu’il est inutile de faire perdre du temps à vos lecteurs avec des détails inutiles et des anecdotes sans intérêts.

Sur Internet, l’attention des gens est limitée bien souvent aux premières lignes de votre article. Ne gâchez pas votre chapeau, sinon vous risqueriez fort bien de voir vos lecteurs ne pas aller plus loin dans la découverte de la suite de votre article.

Vous pouvez, par exemple, commencer votre chapeau par une citation, une question voire une déclaration audacieuse.

3. Le corps de votre article

Le corps de votre article de blog constitue l’étape où le lecteur s’immerge à fond dans ce que vous souhaitez lui montrer.

Chaque histoire que vous racontez, chaque idée que vous partagez doit être étayée par une justification, dans laquelle vos lecteurs peuvent se retrouver.

Prenez le temps de bien réfléchir à ce que vous voulez dire et à la manière dont vous allez le mettre en œuvre. Pour cela, voici une bonne façon de procéder :

  • Prenez une feuille de papier et votre plus beau stylo : dresser une liste des différents points que vous souhaitez aborder dans votre article. Faites bien attention de ne développer qu’une et une seule idée par point.
  • Utiliser ensuite ces différents points pour rédiger les différentes sections de votre article. Ces éléments serviront à rédiger vos sous-titres.

4. Un appel à l’action convaincant

Jusque maintenant, vous avez accroché vos lecteurs avec un titre percutant, vous les avez attirés avec un chapeau bien construit puis vous les avez invités à poursuivre la lecture avec des arguments convaincants. Il vous reste maintenant à conclure votre billet de blog.

La pire des choses qui pourraient vous arriver, c’est que votre lectorat se demande pourquoi il s’est donné la peine de lire votre article jusqu’au bout. Ne les laissez pas dans le vague et donnez-leur quelque chose à « emporter » avec eux !

Vous voulez que votre public réfléchisse à une idée particulière ou qu’il réagisse d’une manière ou d’une autre. C’est bien normal et c’est même le but d’un article. Il doit provoquer une réaction de la part des gens qui vous lisent.

C’est ici que vous devez inviter vos lecteurs à laisser un commentaire ou à partager votre message. Profitez-en pour les emmener sur votre page contact et proposez-leur un lien s’ils souhaitent des informations complémentaires. Si vous voulez qu’ils vous contactent, faites-en sorte qu’ils puissent le faire.

Conclusion

Pour terminer, voici comment je procède pour rédiger un article de blog :

  • Je choisis un sujet et j’écris un titre provisoire ;
  • Je rédige mon chapeau en essayant d’être le plus accrocheur possible ;
  • Ensuite, j’établis sur papier la liste des points principaux de mon article qui me serviront à construire mes sous-titres ;
  • Je m’attaque alors à la rédaction proprement dite du corps du texte ;
  • Vient ensuite la rédaction de l’appel à l’action ;
  • Pour terminer, il me reste à relire, à modifier et à réécrire le titre.

Suivez ce processus ou celui que vous aurez établi dès que vous rédigez un article de blog. Le but est de vous y tenir à chaque fois pour que cette manière de procéder devienne naturelle. Cette « technique » n’est certainement pas la panacée, mais elle m’a déjà pas mal aidée quand j’étais en manque d’inspiration. N’hésitez pas à vous rendre sur la page « Comment rédiger un article de vulgarisation scientifique de qualité » pour découvrir d’autres bonnes pratiques de rédaction pouvant finalement s’appliquer à tous les types d’articles.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.